logo_kanoon


   maison    Sur Nous  |  Contact  


Sur l’assignation à résidence des leaders du mouvement vert iranien:
Le centre des défenseurs des droits de l’homme: Le pouvoir judiciaire est coupable
Sat 14 02 2015

arm.jpg
A l'occasion du cinquième anniversaire de l’assignation à résidence des leaders du mouvement vert iranien, Zahra Rahnavard, Mehdi Karoubi et Mirhosein Moussavi, Le centre des défenseurs des droits de l’ homme a demandé leur libération en publiant un communiqué de presse .
Dans ce communiqué, le centre des défenseurs des droits de l’homme a affirmé que l’arrestation, l’assignation à résidence sans la procédure juridique est considérée comme une action illégale. Par conséquence, le pouvoir judiciaire est coupable du viol des articles de la constitution.



send page email page     print version print


              


le centre des défenseurs des droits de l’homme
Le membre de la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme