logo_kanoon


   maison    Sur Nous  |  Contact  
RSF condamne la confirmation de 10 ans de prison pour Narges Mohammadi
Reporters sans frontières (RSF) condamne fermement la confirmation de la peine à 10 ans de prison de la journaliste et militante des droits humains iranienne Narges Mohammad.
Le 27 septembre 2016, alors que la maire de Paris, Anne Hidalgo, recevait Shirin Ebadi, prix Nobel de la paix 2003 et Christophe Deloire, secrétaire général de RSF, les avocats de Narges Mohammadi apprenaient la confirmation en appel de sa condamnation à 16 ans de prison par un tribunal de Téhéran.


Narges Mohammadi victime d’une horreur judiciaire en Iran : 10 ans de prison
Reporters sans frontières (RSF) dénonce fermement la condamnation de la journaliste iranienne Narges Mohammadi à 10 ans de prison ferme.
Elle avait comparu le 20 avril 2016 devant la chambre 15 du Tribunal de la Révolution de Téhéran, dans un procès entaché d’irrégularités, sous l’influence du ministère des renseignement et des Gardiens de la révolution. La famille de la journaliste, par ailleurs porte-parole du Centre des défenseurs des droits de l’homme, a été informée du verdict le 18 mai 2016.


Reporters sans frontières:

POUSSÉE DES RÉFORMATEURS EN IRAN, MALGRÉ DES ENTRAVES À LA LIBERTÉ D’INFORMER
Reporters sans frontières (RSF) dénonce les nouvelles entraves à l’information par les autorités iraniennes pendant les élections, et exhorte le Président Hassan Rohani à s’appuyer sur les bons résulats des réformateurs pour amorcer enfin un changement en matière de liberté de la presse.


Rouhani en France : pas de business en Iran au détriment des droits humains
(Paris) Les droits humains doivent être placés au centre des discussions entre Hollande et Rouhani lors de leur rencontre à Paris cette semaine. Dans une lettre adressée aujourd’hui au Président français, nos organisations pressent François Hollande de ne pas sacrifier les droits humains au profit du rapprochement économique entre les deux pays. Les violations des droits humains ont considérablement augmenté depuis l’arrivée au pouvoir de l’actuel président iranien et elles ne sauraient être occultées au nom de futurs échanges commerciaux.


Les négociations sur la Syrie ne doivent pas occulter les violations des droits humains en Iran
La question des droits humains en Iran doit être au centre des discussions entre Rohani et Hollande lors de leur rencontre le 17 novembre prochain à Paris. Trois défenseurs des droits humains affiliés aux organisations membres de la FIDH en Iran sont actuellement emprisonnés : Narges Mohammadi, Abdolfattah Soltani et Mohammad Seifzadeh. Nos organisations appellent Monsieur Hollande à intervenir auprès de son homologue iranien pour obtenir leur libération ainsi que celle de tous les défenseurs des droits humains emprisonnés dans le pays.


Les présidents de la FIDH décorés de la Légion d’honneur par François Hollande
Karim Lahidji, président de la FIDH, Sidiki Kaba et Michel Blum, tous deux présidents d’honneur de la FIDH, ont été promus dans l’ordre de la légion d’honneur, ce vendredi 6 novembre, par le président François Hollande, à l’Élysée.

Lors de cette cérémonie, François Hollande a souligné le courage des défenseurs des droits humains qui prennent des risques au quotidien, et qu’incarne la FIDH, Mouvement mondial des droits humains, avec ses 178 organisations membres dans le monde.


RSF SAISIT LE GROUPE DE TRAVAIL DE L’ONU SUR LES DISPARITIONS DE JOURNALISTES DANS DIX PAYS
A l’occasion de la Journée internationale des victimes de disparition forcée, le 30 août, Reporters sans frontières (RSF) a saisi le Groupe de travail des Nations unies sur les disparitions forcées ou involontaires et celui sur la détention arbitraire des disparitions de journalistes dans dix pays.


LA JOURNALISTE ET MILITANTE DES DROITS HUMAINS NARGES MOHAMMADI ARRÊTÉE EN IRAN
Reporters sans frontières (RSF) condamne fermement l’arrestation, le 5 mai 2015, de Narges Mohammadi, journaliste et porte-parole du Centre des défenseurs des droits de l’homme.


Reporters sans frontières:

RENFORCEMENT DE LA CENSURE IMPOSÉE AUX MÉDIAS IRANIENS
Alors que les 15 et 16 février 2015, l’hebdomadaire proche des conservateurs 9 day a été suspendu et que le mensuel réformateur Mehrnameh a été sanctionné par la justice, Golamhossien Mohsseni Ejehi, le porte-parole de la justice...


UN GRAND QUOTIDIEN RÉFORMATEUR SUSPENDU POUR AVOIR PUBLIÉ EN UNE « JE SUIS CHARLIE »
Reporters sans frontières condamne la suspension le 17 janvier 2015 du quotidien Mardom Emroz, sur ordre du procureur de Téhéran. Le journal avait publié, en une du numéro daté du 13 janvier, une photo de George Clooney brandissant une affiche : « Je suis aussi Charlie ».


gozareshgaran.jpg
CLASSEMENT MONDIAL DE LA LIBERTÉ DE LA PRESSE 2015:

UNE DÉTÉRIORATION GÉNÉRALE
Le Classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF) permet d’établir la situation relative de 180 pays au regard notamment de leurs performances en matière de pluralisme, d’indépendance des médias, de respect de la sécurité et de la liberté des journalistes.


AVOCATS EN DANGER

La cérémonie de la « journée internationale de l'avocat en danger » est organisée en mémoire d' Abdolfatah Soltani et de Mohammad Seyfzadeh

La cérémonie de la « journée internationale de l'avocat en danger » est organisée le 24 Janvier 2015 en présence des avocats et des activistes des droits de l’homme et Madame Shirin Ebadi à Nürnberg en Allemagne.


Iran : près de 100 personnes exécutées depuis le début de l’année
Aujourd’hui à Genève, le porte-parole du Haut Commissariat pour les droits de l’Homme a précisé durant un point presse qu’en "l’espace de sept semaines, au moins 80 personnes ont été exécutées. Des sources fiables indiquent que le nombre de personnes exécutées pourrait atteindre 95".



le centre des défenseurs des droits de l’homme
Le membre de la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme